Les garanties prévoyances

La complémentaire santé couvre les dépenses de santé courantes qui ne sont pas du tout, ou pas suffisamment, remboursées par l’Assurance Maladie. D’autres imprévus peuvent se produire et engendrer des dépenses pour soi-même ou pour ses proches. Pour ces situations spécifiques, des assurances prévoyances adaptées existent.


> Les Indemnités Journalières

Les indemnités journalières sont versées, en cas d’arrêt de travail, par l’Assurance Maladie. Leur montant est basé sur la rémunération du salarié mais n’équivaut jamais à 100% des salaires non perçus. Il existe donc des assurances complémentaires qui, en cas d’arrêt maladie, garantissent un complément d’indemnités. Ces contrats peuvent être souscrits pour des arrêts de travail temporaires et/ou pour des arrêts de travail définitifs. C’est-à-dire que, si suite à une maladie ou un accident, le salarié ne peut reprendre son emploi, des indemnités lui seront versées jusqu’à la retraite.


> L’assurance obsèques

Les frais d’obsèques, en France, sont en moyenne de 4 000€. C’est une somme conséquente que de nombreux Français refusent d’imposer à leurs proches. C’est la raison principale qui les pousse à souscrire une assurance obsèques. Mais cette assurance permet également de tout organiser à l’avance et d’éviter à ses proches d’avoir à se soucier de l’organisation. Il existe deux types de contrats :


> L’assurance décès / La rente éducation

L’assurance décès est différente de l’assurance obsèques, en effet, la ou les personnes définies par le contrat reçoivent une somme d’argent mais elle n’est pas dédiée à l’organisation des obsèques. Elle peut bien entendu y être consacrée, entièrement ou en partie.

Une clause des assurances décès peut être la « rente éducation », elle a pour but de financer la scolarité des enfants désignés par le contrat. Cette rente est versée, soit par trimestre, soit par mois. Elle ne peut pas être utilisée pour autre chose.


> La Garantie des accidents de la vie

Cette assurance protège l’assuré et parfois sa famille de plusieurs risques de la vie quotidienne qui ne sont pas couverts par d’autres assurances, par exemple si l’assuré est responsable de l’accident ou si le responsable est inconnu. Elle permet d’être indemnisé en cas d’invalidité résultant de l’accident. Quelques cas couverts :

Elle fonctionne en France ou dans les pays de l’Union Européenne. En dehors de l’Union Européenne, la Garantie des accidents de la vie fonctionne si le voyage était d’une durée inférieure à trois mois.


> L’assurance dépendance

Avec l’espérance de vie qui ne cesse d’augmenter, le problème de la dépendance des personnes âgées augmente également. Un placement en maison de retraite ou en institut spécialisé coûte très cher et est très peu pris en charge par l’Assurance Maladie. Les familles doivent alors assumer les dépenses pour les soins de leurs parents ou de leurs grands-parents, ce qui crée souvent des disputes. Pour éviter ces situations, il est possible de souscrire une assurance dépendance qui définira le niveau de dépendance à partir duquel il s’applique, la cotisation, et le montant des rentes. Il existe des contrats qui couvrent la dépendance totale et d’autres seulement la dépendance partielle.


> L’assurance vie

L’assurance vie est un peu différente car elle est d’abord un placement financier. Mais elle peut être souscrire dans un but de prévoyance puisque le montant placé est reversé, en cas de décès, à la personne choisie par le souscripteur du contrat.