Frais d’optique, quels remboursements pouvez-vous attendre ?

Parce que les frais d’optique sont généralement mal remboursés par la Sécurité sociale, nombreux sont ceux qui souscrivent une complémentaire santé optique. En souscrivant une mutuelle, vous arrivez à couvrir vos dépenses de santé optique et à bénéficier de meilleurs remboursements. Aujourd’hui, focus sur la mutuelle optique et sur les remboursements de ce contrat d’assurance !

Le remboursement de la Sécurité sociale

La Sécurité sociale propose un remboursement de 65% pour les verres de lunettes. Ceci, sur la base de tarifs variables en fonction du degré de correction et de l’âge du patient. Le remboursement ne sera pas le même pour une personne ayant moins de 18 ans et pour une personne ayant plus de 18 ans.

Pour les montures de lunettes, on compte également une prise en charge de 65% sur la base du tarif forfaitaire suivant :

  • 30,49 euros pour un patient ayant moins de 18 ans
  • 2,84 euros pour un patient ayant plus de 18 ans

Quant aux lentilles de contact, elles sont également remboursées, mais uniquement pour certaines affections, comme l’astigmatisme irrégulier, la myopie égale ou supérieure à 8 dioptries, le strabisme accommodatif, l’aphakie ou l’anisométropie à 3 dioptries non corrigibles par des lunettes.

Ainsi, ceux qui souffrent d’un de ces cas bénéficient d’un remboursement de 25,70 euros par œil et par an, ce qui correspond à 65% d’un forfait annuel d’un montant de 39,48 euros.

Pourquoi souscrire une mutuelle santé optique ?

Afin de vous permettre de bénéficier de meilleurs remboursements sur les soins optiques, les assureurs ont développé des complémentaires santé comprenant des garanties intéressantes. Ces mutuelles optiques viennent prendre en charge la différence de remboursement sur vos montures, vos verres et vos lentilles. En souscrivant une offre, vous bénéficierez non seulement d’une bonne couverture, mais vous arriverez également à faire des économies sur vos cotisations.

Rappelons que les problèmes d’optique sont nombreux et qu’ils vont de simples myopies à des presbyties complexes. Si vous rencontrez un de ces problèmes, vous devrez nécessairement porter des verres de plus haute qualité, ce qui peut coûter très cher. Une opération des yeux peut être très coûteuse, de même que les verres complexes.

Bon à savoir : le plafond maximum du remboursement optique par les mutuelles varie selon le type de verres et le niveau de garantie. Dans la plupart des cas, il n’est utilisable qu’une fois tous les deux ans.

Choisir un contrat spécialisé

Votre assureur peut également vous proposer un contrat spécialisé auquel s’ajoute un bonus de fidélité. Ce bonus vous permet de bénéficier d’un bonus fidélité supplémentaire l’année suivante si vous n’utilisez pas votre forfait une année.

Vous arriverez alors à doubler votre forfait sur certaines garanties comme l’achat des verres, des montures et des lentilles. Pensez à bien vérifier les lignes de remboursement de votre contrat avant de souscrire un contrat spécialisé.

Enfin, si vous êtes couvert par la complémentaire santé d’entreprise, par la couverture maladie universelle ou si vous bénéficiez de l’aide à la complémentaire santé et que la couverture est insuffisante vous pourrez souscrire une surcomplémentaire santé.

Continuez votre visite