Quels remboursements attendre de la Sécurité sociale et des mutuelles pour les cures thermales ?

Les professionnels de santé prescrivent les cures thermales aux personnes nécessitant des soins ciblés. Cet acte médical qu’on appelle la cure thermale exploite les ressources naturelles comme les eaux thermales, le gaz et les boues pour procurer différents soins. Nous savons que les cures thermales sont partiellement remboursées par la Sécurité sociale et les mutuelles, mais comment faire pour bénéficier des remboursements ? Nous faisons le point dans cet article.

Mieux comprendre les cures thermales

Les cures thermales sont prescrites par des médecins pour des pathologies diverses. Ces actes médicaux peuvent soigner la rhumatologie, les maladies cardio-artérielles, les affections digestives, les affections neurologiques, les affections psychologiques, les affections urinaires, les affections de la peau, les affections gynécologiques, les affections des voies respiratoires et les muqueuses bucco-linguales. Il est d’ailleurs très important de différencier la cure thermale à la thalassothérapie qui a pour seul but de détendre.

La prise en charge de la cure thermale par la Sécurité sociale

Pour que la cure thermale soit remboursée par l’Assurance maladie, il faut nécessairement remplir les conditions suivantes :

  • La cure thermale doit avoir été prescrite par un médecin ou par un chirurgien-dentiste
  • L’affection ou la pathologie doit figurer sur la liste des orientations thérapeutiques couvertes par la Sécurité sociale
  • La station thermale doit être agréé et conventionné par l’Assurance maladie
  • Une seule cure thermale est remboursée par année civile pour la même affection
  • Le remboursement de la Sécurité sociale se fait seulement pour l’année civile en cours

Les remboursements de l’Assurance maladie

Le forfait de surveillance médicale

Généralement, la Sécurité sociale rembourse jusqu’à 70% de la base du tarif conventionnel fixé à 80 euros pour un médecin conventionné et à 6,86 euros pour un médecin non-conventionné. Si vous êtes hospitalisé lors de votre cure thermale, l’Assurance maladie rembourse alors 80% du tarif conventionnel.

Tous les autres actes médicaux réalisés pendant la cure thermale sont remboursés à hauteur de 70% du tarif conventionnel. C’est ce qu’on appelle le forfait de surveillance médicale.

Le forfait thermal

Quant au forfait thermal, il comprend les soins réalisés pendant la cure thermale. La Sécurité sociale propose un remboursement de 65% sur la base d’un tarif forfaitaire conventionnel variable selon l’orientation thérapeutique de la cure et du type de forfait.

Il est possible qu’un complément tarifaire soit appliqué par l’établissement thermal dans la limite d’un tarif de convention (sauf pour ceux qui bénéficient de la CMU-C ou de l’ACS).

Les frais de transport

La Sécurité sociale propose un remboursement de 65% de la base du tarif du billet SNCF aller/retour en 2e classe. Ceci, quel que soit le mode de transport utilisé. Attention, toutefois, car pour bénéficier du remboursement des frais de transport, il faut s’assurer que les ressources de l’année précédant de la cure ne dépassent pas un plafond de 14 664,38 euros, majoré de 50% pour le conjoint et pour chaque ayant droit à la charge.

Les frais d’hébergement

Quant aux frais d’hébergement lors d’une cure thermale, ils sont pris en charge à hauteur de 65% sur la base d’un forfait fixé à 150,01 euros, ce qui fait une prise en charge de 97,50 euros.

Qu’en est-il des frais restant à charge ?

Dépendant du type de contrat souscrit, la complémentaire santé peut intervenir pour couvrir le ticket modérateur, le complément tarifaire et les soins de confort.

Pour rappel, les établissements de cures thermales peuvent, depuis 2014, facturer un complément tarifaire aux curistes dans la limite d’un plafond fixé par la Sécurité sociale. Par soins de confort éventuels, on veut dire les massages, l’aquagym, les chambres haut de gamme et les bains bouillonnants.

Comment être remboursé pour les cures thermales ?

La procédure de demande de remboursement pour les cures thermales est assez simple. Avant de commencer votre cure thermale, vous devez faire une demande de prise en charge à votre caisse de Sécurité sociale.

Vous devrez y déposer le questionnaire de prise en charge rempli par le médecin prescripteur. Ce document doit indiquer la nature de l’affection du patient et l’établissement thermal choisi.

Vous devez y déposer une déclaration de ressources afin de bénéficier de la prise en charge des frais de transport et d’hébergement. Ce qui vous permet de recevoir des indemnités journalières.

Une complémentaire santé pour être mieux remboursé

Avec une complémentaire santé adaptée à votre profil et à vos besoins, vous pourrez bénéficier de meilleures prises en charge pour vos cures thermales.

Comparez dès à présent des mutuelles santé, vous trouverez facilement l’offre qui pourra couvrir votre cure thermale au meilleur tarif.

Continuez votre visite